Motivation

Le caractère du candidat est un facteur de motivation pour voter | Opinion


Monsieur le rédacteur:

Monsieur Hansen, lorsque je me suis adressé à vous dans ma dernière lettre, je l’ai fait avec respect. Pourtant, lorsque vous mentionnez mon nom dans votre lettre de réfutation, « Peur et dégoût invitent… » Carroll County Mirror-Democrat, 27 mars (et Savannah Times-Journal, 28 mars) et Dernière lettre « 20 et 21 mars respectivement.

S’il vous plaît, n’écrivez pas comme si c’était vrai : « Ronnie Sievert a voté par peur et par dégoût. » Non seulement c’est calomnieux, mais c’est absolument faux de décrire mon personnage comme quelqu’un de craintif et de dégoût.

Je n’écrirai jamais rien sur toi. En fait, je sais que vous êtes un excellent médecin et un grand contributeur à notre communauté ; une grande réussite.

Je préférerais que vous parliez du contenu de ma lettre, mais vous évitez cela. Vous n’avez nié aucun des 15 faits que j’ai énumérés concernant les problèmes juridiques de Trump. Au lieu de cela, vous avez tourné votre attention vers moi, essayant de façonner ma personnalité en un profil qui correspondait à votre point de vue.

On dit : « Le caractère fait l’homme », il est donc particulièrement important d’examiner le caractère de mon président avant de le choisir. Les faits que j’ai exposés dans ma lettre précédente, qui inclut désormais, mais sans s’y limiter, les 88 chefs d’accusation pénale, prouvent indéniablement que le caractère de Trump est imparfait, ou du moins discutable.

C’est aussi simple que cela, entre autres, c’est le caractère, et non la peur ou le dégoût, qui me pousse à voter !

See also  Dopamine : la drogue motivante qui nous obsède tous

Ronnie Sievert

Mont Carroll



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button