Stress Management

Une nouvelle recherche révèle une tendance alarmante


Découvrir les motivations derrière la consommation de drogues chez les adolescents

Une étude récente menée entre 2014 et 2022, publiée dans le rapport hebdomadaire des Centers for Disease Control and Prevention sur la morbidité et la mortalité, apporte un nouvel éclairage sur les motivations derrière la consommation de drogues chez les adolescents. L’étude, basée sur les données de près de 16 000 adolescents, a révélé que les principales raisons de la consommation de drogues étaient de soulager le stress et de favoriser des sentiments de calme et de relaxation. Un nombre stupéfiant de 73 % des participants ont déclaré consommer des drogues pour « se sentir doux, calmes ou détendus ».

Soulager le stress, les épreuves et la solitude

Outre la recherche de détente, d’autres motivations liées au stress sont des causes importantes de consommation de substances. La moitié des participants ont déclaré consommer des substances comme moyen de « récréation ou d’expérimentation ». De plus, la plupart des adolescents ont déclaré consommer des drogues avec des amis ou seuls, respectivement 81 % et 50 %. Cela met en évidence une tendance inquiétante à la consommation solitaire de drogues chez les adolescents, qui peut comporter des risques supplémentaires par rapport à la consommation sociale.

Substance de choix : Cannabis

Le rapport a révélé que la substance la plus couramment consommée par les adolescents était le cannabis, avec un nombre stupéfiant de 84 % des participants déclarant en consommer. D’autres substances ont également été utilisées comme mécanismes d’adaptation pour faire face à la dépression ou à l’anxiété, 44 % utilisant des substances comme somnifère et 40 % utilisant des substances pour gérer les symptômes de dépression ou d’anxiété.

See also  Gérer le stress pour maintenir la santé de la thyroïde

Conséquences et risques de la consommation de drogues

Bien que ces substances puissent apporter un soulagement temporaire du stress et d’autres problèmes de santé mentale, leur consommation peut entraîner toute une série de problèmes de santé, notamment une dépendance, des dommages physiques et même des surdoses mortelles. L’étude met en valeur l’importance d’assurer l’accès à la naloxone, qui peut inverser la surdose d’opioïdes, comme étape critique dans l’atténuation des risques associés à la consommation de drogues.

Appel à des stratégies de prévention et d’intervention

Les résultats de cette étude soulignent le besoin urgent de stratégies efficaces de prévention et d’intervention auprès des adolescents. La pression des pairs, les problèmes de santé mentale et le stress sont considérés comme des facteurs majeurs de toxicomanie. En abordant ces problèmes, nous avons le potentiel de réduire la motivation des adolescents à consommer des drogues.

Services de santé mentale : solutions potentielles

Les auteurs du rapport estiment qu’une action de santé publique visant à garantir aux adolescents l’accès au traitement et au soutien pour les problèmes de santé mentale et le stress pourrait réduire certaines motivations signalées pour la consommation de substances. Cela nécessite une approche à plusieurs volets qui comprend l’amélioration de l’accès aux services de santé mentale, l’éducation sur les dangers de la consommation de drogues et la mise en œuvre d’interventions préventives précoces. Ce faisant, nous pouvons ouvrir la voie à un avenir plus sain pour nos jeunes.



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button