Healthy food

Un voyage gastronomique international d’amour


Les friandises de la Saint-Valentin ne se limitent pas aux bonbons en forme de cœur et aux boîtes de chocolats. Bien que cette fête célèbre la romance en fleurs, elle rappelle également d’honorer d’autres types d’amour, notamment les sentiments pour la famille, les amitiés, la maison, le lieu et bien plus encore. Personnellement, je prône l’amour de la nourriture.

La nourriture est une source de joie dans ma vie et satisfait toujours mon appétit. De plus, la nourriture unit la famille, les amis, les partenaires et est elle-même un symbole d’amour. Les étudiants de l’Université de Princeton réfléchissent à leurs origines culturelles et partagent avec The Outlook les plats et les cuisines qui représentent pour eux l’amour.

L’Iran

Pour Arman Nemati, 27 ans, la culture persane a joué un rôle important dans son éducation. Selon Nemati, la pomme rouge est un symbole persan d’amour, de beauté et de fertilité. Ce symbole apparaît dans de nombreux poèmes persans anciens, qui mêlent la pomme rouge aux thèmes de l’amour.

Nemati a expliqué que la pomme devait être rouge car “quand les gens tombent amoureux, leurs joues deviennent rouges à force de rougir”.

Selon Nemati, la pomme rouge apparaît dans la famille lors d’occasions spéciales de vacances comme un symbole positif. “Le jour du Nouvel An, nous mettons toujours une pomme rouge sur la table pour marquer le début d’une année pleine d’amour”, a-t-il déclaré.

Les Philippines

Kirsten Pardo, 24 ans, partage un plat de ses Philippines natales. “Il y a un ragoût appelé sinigang, qui est mon plat philippin préféré et qui donne toujours aux gens une sensation chaleureuse”, a déclaré Pardo. “Parce que ma famille sait que c’est mon préféré, ils le préparent à chaque fois que je rentre à la maison.”

Le sinigang est un ragoût copieux généralement à base de tamarin, de viande et de légumes, et généralement servi avec du riz. Avec des ingrédients aussi simples, la star de ce plat est l’acidité caractéristique du tamarin.

“Même à Princeton, je le préparerais et le partagerais avec la communauté philippine”, a déclaré Pardo. Pardo se voit préparer cela pour sa famille à l’avenir et continuer à transmettre la recette.

Belgique

Zara Kamga, 27 ans, a développé un lien profond avec la cuisine belge lorsqu’elle passait ses étés avec sa famille en Belgique lorsqu’elle était enfant.

abonnement

Profiter de ‘prince’ Livré directement dans votre boîte de réception. Abonnez-vous maintenant”

“Ma mère a déménagé en Belgique quand elle était très jeune. L’un des plats qu’elle mangeait en grandissant était des pommes de terre au four”, a déclaré Kamga. “Parce que ma mère était une excellente cuisinière, elle préparait certains plats comme un langage d’amour. Celui-ci en faisait partie.”

See also  Les militants affirment que les sociétés de fiducie n'ont pas tenu compte des avertissements de sécurité

Le gratin de pommes de terre est un classique français gourmand dans lequel des pommes de terre tranchées finement sont cuites en couches dans une sauce crémeuse au fromage. Pour Kamga, le plat lui rappelle l’amour de sa mère et ses racines belges.

Cameroun

La mère de Kamga est belge, mais son père est camerounais. Elle a partagé qu’un autre plat que sa mère aimait cuisiner pour sa famille était un plat camerounais appelé beignet et lentilles, qui est un ragoût de beignet et de haricots.

“En grandissant, j’ai réalisé à quel point c’était incroyable qu’elle ait appris à cuisiner des plats de tant de cultures différentes et qu’elle ait montré de l’appréciation pour toutes les personnes qu’elle a rencontrées dans sa vie”, a déclaré Kamgar. “Elle cuisine pour ma famille est vraiment un travail. d’amour car elle fait de son mieux pour transmettre l’amour qu’elle absorbe de différentes cultures (et, bien sûr, satisfait nos appétits).

Chine

En tant que Sino-Américain, j’en suis venu à croire que les dim sum sont le repas d’amour ultime. En fait, dim sum peut littéralement être traduit par « toucher le cœur ». Ce brunch de style cantonais se compose de bouchées servies dans des paniers en bambou fumants – allant d’une variété de raviolis au porridge chaud – conçus pour satisfaire les envies du cœur. Traditionnellement, les rafraîchissements se dégustent en grand groupe d’amis ou en famille autour d’une grande table ronde tournante, accompagnés de conversations animées et de rires.

Au début, la simplicité de ces plats peut surprendre. Cependant, les souvenirs et les intentions associés aux plats les transforment d’aliments apparemment ordinaires en précieuses poches d’amour.

Shannon Ma est rédactrice chez Outlook. Elle est membre de la promotion 2027 et est originaire de Saratoga, en Californie. Elle peut être contactée à sm2818@princeton.edu.





Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button