Emotional relationships

L’immaturité émotionnelle de certains prêtres a conduit à de graves abus


Deux anciennes religieuses ont récemment livré un témoignage effrayant sur les mauvais traitements infligés par Marco Rupnik. Ils exigent une justice et une transparence qui surmontent enfin la culture du secret de l’Église, qui protège non pas les victimes mais les agresseurs. Mais leur témoignage suffira-t-il à changer la perception de la hiérarchie catholique ?

Comme l’écrit courageusement Philippe Lefebvre OP dans son livre de 2021Un commentaire sur toi Jésus ?Abus, violence et sociétés dans la Bible (Comment tuer Jésus ? Abus, violence et contrôle dans la Bible), la Parole de Dieu nous exhorte à faire face à ce qui arrive lorsque des abus se produisent, lorsqu’ils sont connus mais réduits au silence, lorsque le silence s’installe et lorsque les victimes ne sont pas entendues (…) , quand le grand drame de la Passion convoque d’innombrables acteurs et déclenche un processus de silence, d’intimidation et de planification interne qui s’étend sur des siècles.

En 2013, le pape François a hérité de la réponse de l’Église à la crise des abus. Si son prédécesseur a commencé avec courage, certains observateurs, notamment des psychiatres et des psychologues, ont souligné que l’immaturité émotionnelle de certains prêtres est un problème plus grave qu’on ne le pensait. Mais le cléricalisme était alors massivement identifié comme étant au cœur du problème.

Il ne fait aucun doute qu’il a joué et joue encore un rôle important dans certains mécanismes, non seulement des mécanismes de contrôle mais aussi des mécanismes de réduction au silence, protégeant ainsi contre les prédateurs. Mais la source du problème se trouve peut-être ailleurs. L’exemple de l’ancien prêtre français Bernard Prenate est un excellent exemple. C’était un manipulateur très habile et le psychiatre ayant une expertise juridique l’a également décrit comme sexuellement immature.

L’immaturité émotionnelle décrit un retard dans le développement des relations émotionnelles […] Une étude publiée en 1999 par un groupe de psychiatres français a comparé le niveau de développement du fonctionnement intellectuel chez l’adulte.

Cependant, l’immaturité adulte est parfois si difficile à détecter que certaines personnes immatures semblent pleinement mûres, voire brillantes, dans leur façon de penser, d’écrire ou de prêcher en tant que pasteurs. Rapport publié par la Commission indépendante sur les abus sexuels de l’Église catholique française en 2021 (Sias) consacre cinq pages au cléricalisme, mais le mot « immature » n’apparaît que trois fois dans l’ensemble du rapport. Elle ne concerne le prêtre qu’une seule fois (§ 1344).

See also  12 questions pour tester le confort émotionnel dans les relations

La solution envisagée par le rapport du CIASE, et déjà considérée comme bien mise en œuvre, est de retarder l’âge d’entrée au séminaire. Ceci est censé donner au candidat plus de temps pour mûrir. La formation du sacerdoce. Il est également conçu pour garantir qu’ils reçoivent une formation psycho-émotionnelle au cours de leurs années de formation et qu’ils acquièrent une vision personnelle auprès de mentors spirituels. Dans certains cas, un conseil psychologique individuel peut également être utilisé.

Mais dans un archidiocèse comme Paris, ce soutien est assuré entièrement sur la base du volontariat des séminaristes concernés (Art. 1350). Dans le cas d’immaturité le plus évident, et donc le plus dangereux, certains séminaristes des diocèses français ne se sont pas vu refuser l’ordination ces dernières années. Cependant, certains d’entre eux trouvèrent refuge dans une autre paroisse et furent ordonnés prêtres l’année suivante. Le désormais célèbre incident de Fréjus-Toulon n’est pas isolé. Certains diocèses du Grand Paris et de sa région connaissent des problèmes similaires.

Il ne fait aucun doute que le problème de l’immaturité est complexe. Mais cette affaire est trop grave pour être prise à la légère. Les prêtres émotionnellement immatures sont incapables de gérer l’ambivalence fondamentale entre eux et leurs fidèles, explique la philosophe et auteure Nathalie Satou-Lajus. En raison de ce déni, ils deviennent victimes de leur propre idéalisation et de leur propre quête, qui commence comme une quête de l’absolu. L’absolu, dit-elle, est dangereux lorsqu’il masque l’ambiguïté.



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button