Healthy food

Les cas de rougeole augmentent de 79 % en 2023, l’OMS tire la sonnette d’alarme


On estime que 142 millions d’enfants sont vulnérables à la rougeole, avec une situation qualifiée de « très difficile ».

Le logo de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est visible sur cette image non datée. —AFP/Fichier

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a tiré la sonnette d’alarme face à une augmentation alarmante des cas de rougeole dans le monde, faisant état d’une augmentation de 79 % du nombre de cas enregistrés en 2023 par rapport à l’année précédente, avec plus de 306 000 cas enregistrés. enregistreur d’affaires dit le rapport.

Natasha Crowcroft, conseillère technique de l’OMS pour la rougeole et la rubéole, a souligné la gravité de la situation, soulignant que les cas de rougeole sont probablement considérablement sous-déclarés, suggérant que les chiffres réels sont probablement beaucoup plus élevés.

Bien que l’agence de santé des Nations Unies n’ait pas encore modélisé l’année dernière, ses dernières estimations pour 2022 font état de 9,2 millions de cas liés à la rougeole et de 136 216 décès.

Crowcroft a souligné une augmentation de 43 % des décès en 2022 et a prédit que ce serait une année difficile, avec des décès susceptibles d’augmenter en 2023 en raison de l’augmentation du nombre de cas.

D’ici la fin de l’année, plus de la moitié des pays du monde seraient considérés comme étant exposés à un risque élevé d’épidémie de rougeole, avec environ 142 millions d’enfants vulnérables à la maladie, dans une situation qualifiée de « très difficile ».

La rougeole est une maladie très contagieuse qui touche principalement les enfants et peut entraîner de graves complications telles que la cécité, un gonflement du cerveau, de la diarrhée et des infections respiratoires.

See also  Partagez votre histoire sur le système de transplantation d'organes

L’augmentation du nombre de cas est due à la baisse de la couverture vaccinale, puisqu’au moins 95 % des enfants doivent être entièrement vaccinés pour prévenir les épidémies, mais la couverture vaccinale mondiale a chuté à 83 %.

La répartition des cas est nettement inéquitable, puisque 92 % des décès d’enfants liés à la rougeole surviennent dans moins d’un quart de la population mondiale, principalement dans les pays à très faible revenu.

L’Organisation mondiale de la santé souligne la nécessité urgente de travailler ensemble pour lutter contre la résurgence de la rougeole et accroître la couverture vaccinale mondiale afin de freiner la propagation de la rougeole.



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button