Healthy food

L’Église de Jésus-Christ et le Programme alimentaire mondial annoncent un financement conjoint pour le Caribbean Response Center


Temps de lecture estimé : 3-4 minutes

SALT LAKE CITY — L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et le Programme alimentaire mondial ont annoncé jeudi un financement conjoint pour les centres d’intervention d’urgence dans les Caraïbes, marquant le dixième anniversaire de leur partenariat.

L’église a fait don de 2 millions de dollars, auxquels s’ajoutent 2,3 millions de dollars du Programme alimentaire mondial des États-Unis. Financera la construction d’un centre d’urgence Situé à la Barbade, il devrait être achevé cet été.

Le Centre d’intervention des Caraïbes sera le lieu de coordination des secours en cas de catastrophe et de stockage de la nourriture et des fournitures d’urgence. Les organisateurs affirment qu’il s’agit d’un projet unique en son genre qui permettra à une région régulièrement frappée par des ouragans, des inondations, des sécheresses et des éruptions volcaniques de répondre plus efficacement aux catastrophes.

L’Église travaille avec le Programme alimentaire mondial depuis 2014, et la présidente de la Société de Secours, Camille Johnson, a déclaré que ce partenariat était « essentiel ».

“L’Église donne la priorité aux besoins des enfants et des femmes – qui sont les plus vulnérables – et ce partenariat nous permet d’atteindre ces groupes vulnérables”, a-t-elle déclaré. “Le Programme alimentaire mondial a des troupes sur le terrain et peut fournir des ressources pour les placer ; avec Grâce à l’aide financière de l’Église et aux ressources dont nous disposions – pas seulement de l’argent, mais aussi des personnes et des talents – nous avons parfaitement travaillé ensemble pendant dix ans et avons béni des millions de personnes pendant cette période.

See also  Le régulateur s'excuse pour la discipline passée des médecins homosexuels

Lola Castro, directrice régionale du Programme alimentaire mondial pour l’Amérique latine et les Caraïbes, a déclaré qu’une installation dans les Caraïbes fournirait une réponse rapide aux victimes de catastrophes naturelles, apportant ainsi un « changement de donne » pour des millions de personnes sur les 22 îles.

“L’année dernière, l’Église et le (Programme alimentaire mondial) ont soutenu avec succès 1,6 million de personnes dans neuf pays d’Amérique latine et des Caraïbes grâce à ce partenariat”, a-t-elle déclaré. “Ensemble, nous pouvons atteindre plus de personnes, nous serons plus efficaces.” »

Mary Harden charge de la nourriture à l'entrepôt central de Salt Bishop lors d'une journée de service organisée par l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours pour commémorer le 10e anniversaire de la relation de l'Église avec le Programme alimentaire mondial des Nations Unies et le Programme alimentaire mondial des États-Unis. à Lake City jeudi.
Mary Harden charge de la nourriture à l’entrepôt central de Salt Bishop lors d’une journée de service organisée par l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours pour commémorer le 10e anniversaire de la relation de l’Église avec le Programme alimentaire mondial des Nations Unies et le Programme alimentaire mondial des États-Unis. à Lake City jeudi. (Photo : Christine Murphy, Deseret News)

Les dirigeants des deux organisations ont fait cette annonce à l’entrepôt central Bishop de Salt Lake City, où plus de 150 bénévoles ont travaillé ensemble pour emballer plus de 900 boîtes de nourriture qui seront envoyées aux personnes dans le besoin partout aux États-Unis. La plupart des volontaires sont des jeunes de l’Utah.

Eliza Stewart, étudiante à l’Université de l’Utah, a déclaré que travailler dans l’entrepôt était une « opportunité incroyable ».

“C’est tellement amusant d’être impliqué et de sentir que vous faites réellement une différence. Je pense que c’est formidable de savoir que la nourriture va aux gens qui en ont besoin et à ceux qui veulent savoir d’où viendra leur prochain repas. ” C’est une bonne chose.’ C’est une façon de nous aider tous à regarder au-delà de nous-mêmes et à être ici pour un objectif plus grand », a-t-elle déclaré.

“Je suis incroyablement honoré d’être ici aujourd’hui”, a déclaré Barron Segar, PDG du PAM USA. “Imaginez : 900 familles grâce à ce que nous faisons ici aujourd’hui. De la nourriture sera fournie.”

“Au Programme alimentaire mondial, nous pensons que nous devons aider les gens de chez nous ainsi que nos voisins à l’autre bout du monde”, a-t-il déclaré. « L’alimentation est un droit fondamental et aujourd’hui nous veillons à ce que les communautés locales y aient accès. »

Camille N. Johnson, présidente de la Société de Secours de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, distribue de la nourriture lors d'une journée de service organisée par l'église pour commémorer son partenariat avec l'Organisation mondiale de l'alimentation des Nations Unies pour marquer le dixième anniversaire de la relation entre le Programme alimentaire mondial et le Programme alimentaire mondial. Le programme Food for America a lieu jeudi à l'entrepôt central Bishop à Salt Lake City.
Camille N. Johnson, présidente de la Société de Secours de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, distribue de la nourriture lors d’une journée de service organisée par l’église pour commémorer son partenariat avec l’Organisation mondiale de l’alimentation des Nations Unies pour marquer le dixième anniversaire de la relation entre le Programme alimentaire mondial et le Programme alimentaire mondial. Le programme Food for America a lieu jeudi à l’entrepôt central Bishop à Salt Lake City. (Photo : Christine Murphy, Deseret News)

La présidente Johnson a déclaré que voir tous les bénévoles travailler ensemble la rendait « optimiste quant à l’avenir ».

« Je vois tous ces jeunes gens énergiques qui regardent dehors », a-t-elle déclaré. “Cela me rend heureux quand je vois ces choses se produire.”

Au cours de ce partenariat de dix ans, l’Église et le PAM ont aidé 6 millions de personnes dans 46 pays. Sehgal s’est dit reconnaissant du partenariat avec l’église, qu’il a qualifié de « partenaire le plus important » du PAM.

« Moins de gens ont faim aujourd’hui grâce à l’aide de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et du Programme alimentaire mondial », a-t-il déclaré.

photo

Dernières histoires de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours

Cassidy Wixom couvre la communauté du comté de l’Utah et est la journaliste de dernière minute de KSL.com en soirée.

Plus d’histoires qui pourraient vous intéresser



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button