Emotional relationships

Différences entre les sexes et impact de la re-collaboration


La consommation d’antidépresseurs augmente considérablement après la rupture d’une relation

La rupture d’une relation peut avoir de lourdes conséquences émotionnelles, en particulier pour les personnes âgées. Une étude récente publiée dans le Journal of Epidemiology and Community Health a examiné les modes d’utilisation des antidépresseurs chez les adultes finlandais âgés de 50 à 70 ans ayant vécu un divorce, une séparation en cohabitation ou un deuil. Les résultats ont montré une augmentation significative de la consommation d’antidépresseurs au cours des quatre années précédant et suivant la rupture de la relation. Cela suggère une forte corrélation entre la fin de relations significatives et les problèmes de santé mentale chez les personnes âgées.

fracture entre les sexes

Il est intéressant de noter que l’étude a également mis en évidence des différences entre les sexes dans la façon dont les hommes et les femmes réagissent aux ruptures. Après la rupture de la relation, la consommation d’antidépresseurs des femmes a augmenté de manière significative par rapport à celle des hommes. Cette différence entre les sexes était particulièrement prononcée parmi ceux qui se sont séparés de leur partenaire concubin, la consommation d’antidépresseurs augmentant deux fois plus chez les femmes que chez les hommes.

Le rôle d’une collaboration renouvelée

Il est intéressant de noter que l’étude a également exploré l’impact de la formation d’un nouveau partenariat après une rupture. L’étude a révélé que le repartenariat semblait avoir un effet plus bénéfique sur les hommes que sur les femmes lorsqu’il s’agissait de réduire la consommation de médicaments antidépresseurs. Les résultats soulèvent des questions importantes sur les raisons pour lesquelles le fait d’entrer dans un nouveau partenariat semble être plus bénéfique pour le rétablissement de la santé mentale des hommes que celui des femmes, et pourquoi cette tendance est plus forte chez ceux qui se sont séparés d’un partenaire cohabitant ou qui ont vécu un deuil que parmi ceux qui ont connu un deuil. Cette situation est plus prononcée chez les personnes divorcées.

See also  Comment développer des compétences romantiques

Deuil et utilisation d’antidépresseurs

L’étude met également en évidence une tendance intéressante chez les personnes âgées qui ont perdu un partenaire à la suite d’un décès. L’incidence de la dépression est la même chez les hommes et les femmes, comme en témoigne l’utilisation d’antidépresseurs après un deuil plus tard dans la vie. Cette découverte suggère que l’impact émotionnel de la perte d’un être cher peut être tout aussi dévastateur pour les hommes que pour les femmes.

Aperçus de la recherche

L’étude, basée sur les données d’enregistrement de la population finlandaise de 1996 à 2018 et portant sur près de 230 000 personnes âgées de 50 à 70 ans, fournit de nouvelles informations sur le bilan émotionnel de la rupture d’une relation sur les personnes âgées et sur le rôle que joue le sexe à cet égard. du processus. Cette étude met en évidence les défis liés à l’adaptation à la rupture d’une relation plus tard dans la vie et les besoins de soutien associés.

Besoin de recherches supplémentaires

Bien que ces informations soient précieuses, l’étude suggère également que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pourquoi la formation d’un nouveau partenariat contribue uniquement à réduire la consommation d’antidépresseurs parmi les couples cohabitants endeuillés et séparés, mais pas parmi les divorcés. Cela soulève également la question de savoir pourquoi les femmes connaissent une augmentation plus importante de la consommation d’antidépresseurs associée à la dissolution du mariage et une diminution plus faible après une nouvelle relation. Des recherches plus approfondies dans ce domaine pourraient aider à développer de meilleures stratégies et systèmes de soutien permettant aux personnes âgées de faire face aux transitions relationnelles majeures.



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
cv.c7.FC