Stress Management

Consommation de drogues et stress chez les adolescents : une corrélation directe


Consommation de drogues et stress chez les adolescents : une corrélation directe

Des recherches récentes, publiées dans Rapport hebdomadaire des Centers for Disease Control and Prevention sur la morbidité et la mortalité, révèle une tendance inquiétante chez les adolescents. La principale motivation de la consommation de substances dans cette population est étroitement liée à la réduction du stress. L’étude a été menée sur une longue période, de 2014 à 2022, et a permis de mieux comprendre les causes de la toxicomanie chez les adolescents.

L’étude a révélé que 73 % des adolescents ont déclaré consommer des drogues pour se sentir « doux, calmes ou détendus ». Cela suggère que les adolescents sont confrontés à des niveaux élevés de stress et d’anxiété, qu’ils tentent de gérer grâce à la consommation de substances. Ces substances sont principalement consommées entre amis ou seuls, ce qui met encore davantage en évidence les pressions sociales et personnelles auxquelles sont confrontés les jeunes d’aujourd’hui.

Autres motivations liées au stress pour la consommation de substances

Outre la recherche de détente et de calme, d’autres motivations liées au stress ont également été signalées. Il s’agissait notamment du désir de cesser de s’inquiéter des problèmes ou d’oublier les mauvais souvenirs (44 %) et d’utiliser des médicaments comme moyen de gérer la dépression ou l’anxiété (40 %). De plus, la moitié des participants ont déclaré consommer des drogues pour le plaisir ou pour expérimenter, ce qui suggère que la pression des pairs et la curiosité jouent également un rôle important dans la consommation de drogues chez les adolescents.

See also  Explorer la gestion efficace du stress : une nouvelle recherche cherche à percer les secrets – Indian Education | Dernières nouvelles sur l’éducation | Global Education News

Principale substance de choix : Cannabis

L’étude a également révélé les substances les plus couramment consommées par les adolescents. La marijuana était en tête de liste, avec 84 % des participants déclarant avoir consommé du cannabis. En plus de cela, certains adolescents déclarent consommer des drogues telles que la marijuana comme somnifère. Ces tendances soulignent le besoin urgent d’une action de santé publique efficace, notamment en améliorant l’accès à la naloxone, un médicament utilisé pour lutter contre les effets d’une surdose d’opioïdes.

Appel à l’action : soutien en matière de santé mentale et gestion du stress

Les chercheurs recommandent une action immédiate de santé publique pour garantir que les adolescents aient accès à un traitement et à un soutien pour les problèmes de santé mentale et le stress. Cela pourrait jouer un rôle crucial dans la réduction de certaines motivations signalées pour la consommation de drogues. La mise en œuvre de stratégies efficaces de prévention et d’intervention auprès des adolescents est également essentielle. L’accès aux services de santé mentale devrait être accru afin de fournir aux adolescents des systèmes de soutien plus solides, ce qui pourrait réduire leur motivation à abuser de substances.

La montée de la dépression et de l’anxiété chez les adolescents américains, ainsi que des niveaux de désespoir sans précédent, soulignent encore davantage la nécessité d’une telle action. En s’attaquant aux causes profondes du stress et en leur apportant le soutien nécessaire, le bien-être des adolescents peut être amélioré tout en réduisant les motivations à consommer des substances.



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button