Healthy food

Comment un environnement de travail toxique affecte-t-il la santé mentale des employés ?Les psychologues partagent 4 traits | Actualités sur la santé


Les effets néfastes d’un environnement de travail toxique sur la santé mentale des employés ne peuvent être surestimés. Des facteurs de stress constants à la négativité omniprésente, cet environnement engendre l’anxiété, la dépression et l’épuisement professionnel des employés. En tant que psychologue expérimenté, j’ai pu constater par moi-même les dommages que les lieux de travail toxiques peuvent causer à la santé mentale d’un individu. La prévalence d’expressions telles que « épuisement professionnel » et « sensibilisation à la santé mentale » dans le discours contemporain souligne l’urgence de s’attaquer à ces problèmes. Donner la priorité à une culture solidaire et inclusive n’est pas seulement une question de responsabilité d’entreprise, mais une nécessité pour protéger la santé mentale des employés dans un monde professionnel de plus en plus exigeant.

4 façons d’identifier un environnement de travail toxique

Selon Mme Piyali Maity, psychologue conseil, directrice clinique – Pratique du counseling, 1to1help, les caractéristiques et les perceptions d’un lieu de travail toxique sont :

1. Un stress élevé affecte la santé physique et émotionnelle : Les lieux de travail toxiques peuvent promouvoir une culture des longues heures de travail, ainsi que des attentes en matière de week-end et de jours fériés. Ce déséquilibre entre vie personnelle et vie professionnelle peut conduire à l’épuisement et au ressentiment. Le stress chronique peut se manifester par des symptômes physiques tels que des maux de tête, de l’insomnie, des tensions musculaires et des problèmes digestifs.

Avec le temps, ces problèmes de santé peuvent s’aggraver et conduire à des maladies chroniques. L’exposition à long terme à des environnements de travail toxiques augmente également le risque de dépression, d’anxiété et d’autres problèmes de santé mentale pouvant nécessiter une intervention et un traitement professionnels.

See also  Journée mondiale de la santé : importance d'« économiser l'eau » – 4 conseils essentiels pour la santé rénale | Actualités sur la santé

2. Doute de soi ou complexe d’infériorité des employés : Un langage abusif, des réprimandes publiques, des dénigrements, des critiques, une microgestion et une culture du blâme peuvent tous détruire la confiance des employés. Ces sentiments d’incapacité et de doute de soi affectent davantage leur vie personnelle et sociale.

3. Diminution de la productivité et augmentation du chiffre d’affaires : Les employés peuvent se sentir démotivés et s’éloigner du travail. Cela crée souvent un cercle vicieux de baisse des performances, qui entraîne davantage de critiques et de pressions, désengageant davantage les employés. Les employés peuvent prendre davantage de jours de congé de maladie ou finir par quitter complètement l’organisation pour échapper à un environnement toxique.

4. Relations sur le lieu de travail : Les environnements de travail toxiques créent souvent un environnement de méfiance, qui conduit à des commérages et à des politiques de bureau. Au fil du temps, les employés peuvent se sentir isolés et submergés par une hostilité persistante sur le lieu de travail et entre collègues, ce qui peut conduire à des sentiments d’isolement et de méfiance, voire à un comportement contraire à l’éthique.

Mme Piyali a conclu : « Un lieu de travail psychologiquement sûr (par opposition à toxique) contribue à améliorer l’estime de soi, remonte le moral, renforce l’esprit d’équipe, assure la motivation, la discipline, renforce la motivation, etc. environnement de travail toxique et prendre des mesures proactives pour promouvoir un environnement plus sain et plus inclusif.



Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button