Emotional relationships

Comment mon mari et moi avons rétabli la confiance émotionnelle dans notre mariage


Mon mari et moi avons emmené à contrecœur notre nouvelle maison dans la chambre mariage consultant. Nous sommes tous les deux anxieux à l’idée des conversations à venir et souhaitons intégrer des étrangers dans nos relations. La séance a commencé par une histoire familiale complète, qui a montré que nos parents étaient toujours mariés, ce qui, heureusement, a augmenté nos chances de surmonter les problèmes auxquels nous étions confrontés dans notre mariage. Oui!

Ensuite, notre conseiller nous a demandé si nous avions connu des ruptures de confiance majeures. Il a posé des questions sur la promiscuité sexuelle, la pornographie, la confiance financière, les relations extraconjugales et d’autres mensonges qui pourraient saper les fondements de la confiance entre nous. Nous avons répondu honnêtement à ces questions, démontrant qu’aucune de ces violations évidentes n’avait eu lieu entre nous. Il était heureux d’annoncer que nos chances de succès semblaient bonnes ! Nous sommes repartis inspirés.

Nous sommes restés fidèles aux séances de conseil et avons fait des progrès dans notre rétablissement. Nous avons rapidement senti que nous allions assez bien pour arrêter de suivre ces cours. Au fil des années, nous avons eu de plus en plus de problèmes. Nous nous sentons plus perdus et désespérés que jamais dans notre relation.

Depuis, nous sommes retournés en thérapie pour une deuxième séance avec un nouveau thérapeute et avons trouvé une guérison qui nous avait échappé lors de la première séance. Avec le recul, je me rends compte que la raison pour laquelle nous n’avons pas « compris » la première fois était que la question de la confiance ignorait un domaine majeur où la confiance est cruciale dans un mariage. La confiance émotionnelle entre nous a été perdue.

J’oserais dire que l’une des principales causes de décès dans les mariages est la perte de confiance émotionnelle. Cela peut être plus difficile à repérer, à comprendre et à gérer, car c’est beaucoup plus subtil que la rupture majeure traditionnelle que nous connaissons comme conduisant à la fin d’un mariage.

Tout commence lorsque nous nous tournons vers notre partenaire avec des besoins, des désirs, des échecs, des désirs et que nous sommes rejetés à plusieurs reprises. Finalement, nous commençons à construire des murs pour nous isoler de notre conjoint. Nous ne nous faisons plus confiance sur les sujets importants.

notre histoire

Dans notre maison, les choses sont devenues si mauvaises que je suis nerveuse de demander à mon mari de faire de petites choses comme me donner une fourchette. J’avais peur que toute demande soit utilisée contre moi, mais je ne le savais pas jusqu’à ce que je demande quelque chose de plus intense, comme un soutien émotionnel pour le stress que je ressentais en tant que mère. Ensuite, la façon dont j’ai attrapé ma fourchette la veille deviendrait la raison pour laquelle j’avais tort de façon chronique, pourquoi j’avais échoué en tant qu’épouse et, finalement, pourquoi je n’avais pas montré d’amour et de soutien quand j’en avais besoin. Je devenais encore plus blessée et bouleversée, confirmant les sentiments de mon mari selon lesquels j’étais « folle », trop émotive, irrationnelle, peu sûre d’elle et que je n’en valais pas la peine.

Au fil du temps, ce cycle de méfiance, de ressentiment, de désunion et de communication malsaine peut devenir insupportable. Même si nous étions attachés à notre mariage, le manque de confiance émotionnelle a érodé toute bonne volonté que nous conservions dans notre mariage. À la fin de notre 15e année de mariage, j’ai dit très honnêtement à mon mari que je ne croyais plus qu’il m’aimait. Il aimait mes idées ; il admirait ma capacité à gérer le ménage, à prendre soin des enfants et, de manière générale, à le soutenir. Cependant, jeComme la personne qu’il a revendiquée et retenue jusqu’à sa mort, la personne à qui il a nerveusement proposé de s’agenouiller, la personne avec qui il a partagé tant de premières, je Il avait perdu la vue et ne pouvait pour le moment qu’essayer de prendre des précautions.

Bref, nous sommes dans un moment de crise. Notre engagement envers le mariage concerne la commodité, les enfants et l’opportunité. L’intimité émotionnelle est une chimère qu’aucun de nous ne sait comment réaliser.

Comme moi, vous commencez peut-être à vous sentir désespéré. Je n’ai aucun espoir. J’ai demandé à mon mari de partir parce que je croyais vraiment que je ne faisais que lui faire du mal. Son refus de partir ressemblait plus à une punition qu’à un engagement envers mon amour. Je me sentais tellement accablée par le rôle de « femme ratée » que je souhaitais plus la séparation que le changement. Mais Dieu.

Dieu est la différence décisive qui peut surmonter le cycle sombre de la vraie souffrance. Si nous ne prenons pas la décision commune, séparée mais unifiée d’abandonner tous nos propres efforts et d’invoquer Dieu pour guérir les choses que nous ne pouvons pas changer nous-mêmes, nos mariages seront toujours sur la voie rapide de la destruction. Au cours des 15 dernières années, nous avons essayé tout ce que nous pouvions pour contrôler nos tendances brisées, mais la seule chose que nous n’avons pas réussi à réaliser par nous-mêmes est la véritable repentance et le véritable pardon.

Couple en conseil matrimonial

Source de l’image : ©GettyImages/monkeybusinessimages

Étapes pour se repentir

C’est la partie de l’histoire où l’émerveillement et le mystère se mêlent au travail et aux efforts réels. Dieu fait cette chose folle où il nous change complètement d’une manière que nous ne pouvons pas quantifier, tout en nous disant également d’utiliser la sagesse pour coopérer avec son Saint-Esprit qui change la vie. Nous avons fait ce que nous savions que nous allions faire, c’est-à-dire revenir au counseling. Mon mari est allé plus loin et a trouvé son propre conseiller personnel et a fait un travail supplémentaire par lui-même pour aller à la racine de la tension et de la clôture de sa vie.

See also  Aidé, entendu ou étreint ?Que demander quand quelqu'un que vous aimez est bouleversé

Tous les hommes ne sont pas pareils, mais je sais que dans notre cas, les choses sont devenues tellement tendues entre nous qu’il ne pouvait vraiment plus m’entendre. Plus j’expliquais, plus il ressentait du dédain envers moi, je le sentais. Il a besoin de parler à quelqu’un en qui il peut avoir confiance pour se sentir en sécurité et pouvoir véritablement explorer tout ce avec quoi il lutte. Je crois que les conseils personnels d’un homme rempli du Saint-Esprit l’ont aidé à se repentir.

En attendant, tout ce que je peux faire, c’est lâcher prise. J’ai dû abandonner un tas de gros mots que nous avions. Je dois demander à Dieu de me permettre de me pardonner. En tant qu’épouse, je suis plus faible, plus incompétente, plus méchante et plus vulnérable que je ne le pensais. Ce jour-là, j’ai été submergé par la culpabilité que je ressentais d’être anxieux, déprimé, dans le besoin, harcelant ou par l’un des mots qui inondaient mon esprit.

J’ai besoin que Dieu m’aide à pardonner à mon mari. Il ne m’aimait pas bien quand j’avais besoin de soutien. Il ne savait pas comment me laisser entrer dans sa vie ; il n’a jamais appris. Dès son plus jeune âge, il a appris à construire de solides murs émotionnels qui le protégeaient de la tristesse et de tous les autres sentiments désagréables. Puis une femme compatissante est venue chercher du soutien. Dès que mes émotions sont ressorties, ses murs se sont dressés. C’était une source de souffrance qui s’est manifestée à plusieurs reprises au cours d’un mariage de quinze ans. Seul Jésus a le pouvoir de réécrire ces histoires brisées.

J’ai demandé à Dieu de changer la façon dont je considérais mon mari. Je veux les yeux de Dieu sur cet homme que je me suis engagé à aimer. Je prie toujours pour qu’Il m’aide à voir les choses qui me dérangent parfois comme une bénédiction. Nous sommes différents, ce qui peut parfois rendre difficile d’être ensemble, mais nos différences ne nous donnent pas tort ; elles nous obligent simplement à être parfois un peu plus patients. Je suis très impatiente avec mon mari. J’ai commencé à m’ouvrir davantage à notre village. Pour sortir de ce gouffre, il nous faut plus que nous-mêmes. Je me suis présenté à nouveau pour une consultation. J’ai demandé à Dieu de l’aider à m’entendre et à me voir parce que c’était quelque chose qui s’était perdu entre nous au fil du temps.

Nous avons également commencé à prier ensemble tous les soirs.

Miracle

L’année dernière, une année très stressante pour nous aussi, Dieu a commencé à nous changer et je sais que la raison pour laquelle la repentance et le pardon nous couvrent est que je peux le sentir. fruits de l’esprit Cela a recommencé à fonctionner entre nous. Mon mari et moi avons retrouvé un peu de calme dans notre chambre. Je peux être sûr qu’il fera tout son possible pour rester maître de lui lorsqu’il s’agira de répondre à mes besoins. Lorsque nous sommes seuls ensemble, nous pouvons partager le bonheur. Ce sont les caractéristiques d’un changement digne de confiance. Notre mariage sort du cycle sombre des interactions douloureuses ! Dieu est miséricordieux.

sortir

Je partage ceci d’abord pour vous faire savoir que si vous et votre conjoint êtes dans les recoins sombres du désespoir conjugal et que vous êtes à l’abri des abus et que vous aspirez à trouver un chemin vers la repentance, Dieu peut.

Vous devez être prêt à abandonner tout ce que vous avez correct Laissez Dieu vous donner le sien Œil Amour pour votre conjoint. Il n’existe pas de chemin facile et indolore vers la repentance lorsque des années de discorde vous ont mené là où vous en êtes aujourd’hui. Il faut faire face à la laideur et ensuite la donner patiemment à Jésus. Croyez qu’Il ​​vous donnera un nouveau mode de vie.

Voici un rappel que nous ne sommes pas le sauveur de votre partenaire dans votre voyage vers la liberté conjugale.Une étape importante dans mon voyage vers Dieu a également été de donner résultat donne lui. Aucune partie de moi ne peut changer mon mari et faire de lui la personne que j’ai besoin qu’il soit. Je savais que si nous ne parvenions pas à descendre de ces affreuses montagnes russes, l’un de nous devrait à un moment donné en sortir seul. Si tel est le résultat, je dois aussi faire confiance à Dieu.

Le mariage n’est pas une cage qui nous enferme, mais un foyer qui protège notre passion, notre amour et notre famille. Sortir d’une relation malsaine peut ressembler à un repentir, et parfois à une séparation. Dieu est avec nous dans les deux voyages, et les deux voyages sont difficiles. Où que vous soyez, je prie pour que Dieu fasse plus pour vous que ce que vous pouvez demander ou imaginer (Éphésiens 3:20). Il en a la capacité !

Crédit photo : ©Getty Images/Sam Edwards


Amanda Edelman est un écrivain passionné par le fait d’encourager la vie des autres heureux de. Elle écrit des dévotions pour My Daily Bible Verses Devotional & Podcast, Crosswalk Couples Devotional, Daily Devotional App, et est publiée sur le blog MOPS avec Her View from Home works et contribue régulièrement à : Passage pour piétons.com. Elle a récemment publié un livre spirituel, Réconfort : dévotion de 30 jours pour explorer le cœur d’amour de Dieu pour les mamans.Vous pouvez en savoir plus sur Amanda sur son site Web la page Facebook ou suivez-la Instagram.





Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button